QUELLE EST LA COULEUR DES BLANCS ?

Quelle est la couleur des Blancs ?  En France, la question surprend. Elle amuse. Elle inquiète. Depuis quelques années, le « Blanc » — un vocable qui appartenait autrefois au vocabulaire de l’extrême droite — fait incontestablement un retour en force dans le champ médiatique et politique.

 

« Blanc » est-il synonyme de « Français de souche » ? D’autre chose ?

 

De quoi le Blanc est-il le nom ?

 

 

EN DEVELOPPEMENT

Un documentaire de Samia Chala et Thierry Leclère (52')

 

 

En France, on peut être Noir, Arabe, Asiatique, mais être Blanc ? Pourtant, depuis quelques années, la presse écrite et audiovisuelle emploie le qualificatif « Blanc ». Un enquêteur né en Algérie part en quête de réponses à cette question qu’on ne se pose pas.

 

Qui est Blanc ? Qui ne l’est pas ? Qui ne l’est plus ? L’enquêteur suit cette ligne de couleur, interroge les autres et s’interroge lui-même, cherche les références culturelles, la symbolique du blanc avec l’historien Michel Pastoureau, la blancheur féminine avec Georges Vigarello, spécialiste des représentations du corps.

 

Au fil du récit, des archives apparaissent, films, photos, tableaux, tandis que la musique raconte aussi la « question blanche » à travers le monde. Ainsi se dessine la façon dont la « majorité invisible » se représente et comment les « minorités visibles » la perçoivent.

 

 

LES AUTEURS-REALISATEURS

 

Après des études d’ingénieur, Samia Chala quitte l’Algérie en pleine guerre civile et arrive en France en 1994. Ses films explorent notamment le passé colonial et postcolonial de la France et l’histoire de l’immigration.  

 

Thierry Leclère est auteur-réalisateur de films documentaires. Il est également journaliste (grand reporter à Télérama) et auteur de livres, dont  : « De quelle couleur sont les Blancs ? » (La Découverte, 2013). 

 

Samia Chala et Thierry Leclère ont déjà réalisé ensemble plusieurs films : « Les marcheurs », chronique des années beurs, « Le clown Chocolat », « Mouss et Hakim, Origines contrôlées », « Algérie(s) » . 



 



Partagez