LA TABLE DES MATIERES

Nous vivons dans des maisons en pierres ou en béton, marchons sur des parquets de bois, travaillons dans des tours de verre…et pourtant, qui d’entre nous peut se targuer de véritablement connaître cet environnement physique ? Quelle étrange indifférence. Est-ce parce que nos sociétés contemporaines ont rendu les matériaux qui nous entourent si accessibles que nous oublions de nous y intéresser ? 

 


EN DEVELOPPEMENT

Un projet de Philippe Picard & Jérôme Lambert (10x26’)

 

Concepteur numérique : Patrice Masson – Lume Compagny

 

Une coproduction Bonne Compagnie / Schuch Productions

 

SERIE DOCUMENTAIRE

 

La série documentaire Table des matières  propose de nous faire connaître et de nous rendre plus proches ces « briques élémentaires » de notre vie quotidienne : les matériaux.

Chaque épisode de 26 minutes nous entraînera à la découverte d’un matériau, de ses propriétés, de son histoire, de sa dimension symbolique comme de ses applications techniques. Puisque les matériaux ne sont pas seulement l’affaire des ingénieurs ou des professionnels de l’industrie ou du bâtiment, mais nous concernent tous, ce tour d’horizon sera accessible, surprenant et ludique.  

 

Chaque épisode fonctionne comme une enquête sur un matériau que nous pensions connaître… Prenons un exemple, qu’est-ce que le bois ? A cette question en apparence évidente, la réponse prend mille et une formes. Notre personnage (une silhouette stylisée tracée au crayon noir sur un fond de papier blanc) nous ramène à l’époque préhistorique en soufflant sur les braises d’un feu de bois. Premier combustible, premier outil de l’homme, mais aussi premier matériau de construction, le bois est encore présent sur un tiers de notre planète couvert par la forêt. Après avoir été délaissé durant la révolution industrielle, le bois et ses dérivés sont à nouveau des matériaux à haute valeur ajoutés. Aujourd’hui, on sait produire des bois souples comme du textile, et même des bois « liquides »… 

 

Le métal, le verre, le textile ou encore le béton feront tous l’objet de cette approche ludique et pédagogique. Le premier enseignement de chacun de ces épisodes, c’est que tous ces matériaux sont pluriels : il ne faut pas parler du bois, mais des bois, ni du verre, mais des verres, etc. Quoi de commun entre ce matériau brut soufflé à la bouche avec ses bulles d’air et ses imperfections et le film de verre souple et ultrafin que l’industrie est capable de produire aujourd’hui ? Peu de choses en apparence, mais des propriétés communes.

Techniques, évidemment telle la transparence, mais aussi culturelles : des vitraux des grandes cathédrales gothiques à la Pyramide du Louvre qui fut l’objet de tant de polémiques, ne retrouve-t-on pas la même valorisation cérémonielle de la lumière ?

 

Nous souhaitons bâtir cette collection sous la forme d’un abécédaire. 
De A comme Acier à Z comme Zinc, le nombre d’épisodes est modulable, une première série de 10 épisodes pourrait être produite à partir des matériaux les plus essentiels. 

 

 

ET SUR LE WEB

 

Cette conception en modules de 3 minutes (augmentés de documents contextuels courts – fiches pratique ; interviews réalisées spécifiquement…) multipliables presque à l’infini se prête parfaitement à une déclinaison Web.

Nous serions guidés là, à contrario, par un  personnage réel dans un décor totalement dématérialisé (nous imaginons un tournage sur fond vert et une création en 3D réalisée en post-production pour l’ensemble de notre décor virtuel… 

 



Partagez