ANNETTE MESSAGER, PUDIQUE ET PUBLIQUE

Annette Messager est l’artiste française actuelle la plus connue et la plus populaire. Ses installations de peluches, d’objets tricotés, de photos de fragments de corps ou d’enfants qui grimacent ravissent la critique et enchantent le public.

2010, 52'

 

Film documentaire de Heinz Peter Schwerfel  

Collection « Empreintes », France 5



TELECHARGER LE PDF

Elles sont plébiscitées partout dans le monde, de Grenoble à Tokyo ou à Londres. Depuis le début des années 70, Annette Messager explore ainsi les régions secrètes et nocturnes de l’enfance, de l’identité sexuelle, de la difficulté et de la liberté d’être femme dans un monde d’hommes.  

 

Cette artiste femme au-delà du féminisme, hier ignorée, aujourd’hui mondialement reconnue et aimée par les critiques et par le public, aime travailler avec des objets émotionnellement chargés : des oiseaux morts qu’elle habille en robes tricotées par elle-même, des photos peintes de quelques parties très secrètes du corps, de faux journaux intimes, des peluches torturées qu’elle chérit et dépèce, pour les transformer et les sublimer dans de grandes installations pleines de tendresse, d’humour et de terreur.   Notre film raconte la vie et l’œuvre d’une artiste qui reflète les évolutions, les luttes et les contradictions de la société française des quarante dernières années. Avec ses peluches tendrement maltraitées, Annette Messager fait encore peur aux conservateurs …  

 

« Un artiste est fait pour transgresser. Il est fait pour transgresser les codes de son moment, les codes de son époque. L’art est une substitution. L’artiste doit se substituer, tâcher de devenir fou, de devenir enfant, de devenir animal, de devenir objet. Mais il fait cela dans le contexte de son époque, de ce qu’il est, de sa vie personnelle. »  

 

L’artiste  

 

Née à Berck en 1943, Annette Messager présente sa première exposition dès l’âge de 30 ans. Depuis, elle n’a jamais cessé d’exposer. Et pourtant, la scène artistique parisienne, dominée par et concentrée sur les hommes, ne reconnait son travail qu’au milieu des années 80, quand elle réalise sa première grande exposition personnelle au Musée d’art moderne de la Ville de Paris. Elle expose ensuite dans les musées de Nice, Vancouver ou Düsseldorf, crée des décors de théâtre pour Alfredo Arias, travaille avec des galeries... Mais malgré de nombreuses participations aux grandes manifestations internationales, le véritable succès ne vient qu’en 2003, quand son pavillon français remporte le Lion d’or à la Biennale de Venise.  

 

Le réalisateur  

 

Heinz Peter Schwerfel, critique d'art et cinéaste, réalise depuis 1985 des portraits filmés d'artistes qui ont été primés à de nombreux festivals. Entre autres, il a travaillé avec Georg Baselitz, Jochen Gerz, Rebecca Horn, Alex Katz, Jannis Kounellis, Annette Messager, ou Bruce Nauman.    

 

VOIR AUSSI :   

 

 Les vies possibles de Christian Boltanski            

 

Le monde selon Kapoor  

 

Daniel Buren au Grand Palais



Partagez